top of page
  • Photo du rédacteurBRIENNE Emilie

Comment semer efficacement le melon ?

Très riche en vitamines, le melon se consomme sans modération pour son goût succulent et ses bienfaits pour notre santé. Il appartient à la famille des cucurbitacées, tout comme le potiron et la courgette et contient jusqu’à 90 % d’eau. C’est donc la meilleure solution pour vous hydrater sans boire de l’eau.


Le melon est très bénéfique pour le bien-être de votre peau. Il diminue, en effet, les risques de cancers et réduit la rétention d’eau.


Si vous habitez dans une région chaude, vous pouvez cultiver le melon pour profiter de ses avantages et pour le savourer frais, et ce, sans dépenser trop d’argent.




Comment réussir le semis de melon ?

Le semis de melon n’est pas du tout compliqué. Il suffit juste d’adopter quelques techniques et de choisir le moment adéquat pour le cultiver.

Deux possibilités pour semer le melon

Il y a deux possibilités pour semer le melon : la première consiste à cultiver les graines au chaud pendant le mois de mars jusqu’au mois d’avril.


Puis, quand la chaleur commence à se ressentir à partir de la mi-mai, vous pouvez les semer en godets. Il est impératif de les conserver au chaud à l’intérieur de la maison.


Pour réussir leur semis, prenez d’abord un godet de plus de 8 cm de largeur. Remplissez le godet avec un mélange de terre de votre jardin et de terreau.


Enfoncez par la suite, 3 graines à 1 cm de profondeur. Vous devez diriger la pointe de vos graines vers le bas, puisque c’est de ce côté que se forment les racines du melon.


Ensuite, arrosez finement avec un arrosoir ou un vaporisateur et mettez vos godets près d’une fenêtre.


Quand les plants commencent à sortir, il faut les déplacer vers un endroit plus lumineux. En effet, un arrosage quotidien est important pour garder le substrat humide.


Après quelques jours, des feuilles apparaissent sur les plants, vous devez alors couper les plants qui sont chétifs pour en conserver qu’un seul.


La deuxième possibilité est consacrée à ceux qui ont un endroit spacieux exposé au soleil. La culture peut se faire en pleine terre. Vous devez d’abord préparer le terrain en l’enrichissant avec du compost et en ameublissant le sol à la fourche-bêche.


Ensuite, creusez un trou de 10 cm de profondeur et remplissez-le avec de la terre du jardin et du compost. Enfoncez dans ces trous 2 à 3 graines, arrosez et couvrez le tout.


N’oubliez pas de ne conserver que les bons plants après la levée des graines.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
  • TikTok
bottom of page