top of page
  • Photo du rédacteurJOURET Nathalie

Quelles techniques pour semer des tomates ?

Que ce soit des tomates cerises, des tomates cœur de bœuf ou des tomates anciennes, et qu’elles soient cuisinées dans un plat en sauce, présentées avec de la mozzarella, ou tout simplement en salade, la tomate est un légume, voire un fruit qui est très apprécié par les gens.


De ce fait, un grand nombre de personnes décident de semer et cultiver leur propre tomate dans leur propre jardin pour pouvoir en profiter pleinement.

Si vous faites partie de cette catégorie de gens, vous vous demandez certainement quelles sont les différentes manières de semer ses tomates ?




Le semis de tomate en plaque de culture

Les plaques de semis sont des plaques constituées de différentes alvéoles dans lesquelles une graine est semée pour chaque alvéole. C’est donc la meilleure manière pour semer des tomates quand on veut une généreuse quantité de légumes qui sera en plus facile à repiquer.


En effet, pour le repiquage, il suffira de récupérer toutes les petites mottes sans pour autant toucher les racines. Vous allez ensuite préparer différents godets, une couche pour le drainage, une quantité de terreau ainsi que créer un trou assez profond pour élargir davantage la motte.

Vous allez récupérer ces dernières puis les placer tout doucement dans votre godet et ensuite les enterrer et attendre les premières feuilles des plantes de tomates pendant que les tiges émettent leurs racines qui donneront vie à une plante forte et vigoureuse bien enracinée dans la terre.

Le semis de tomate en caissettes

Si vous voulez semer vos tomates dans des caissettes, utilisez n’importe quel contenant qui serait de forme rectangulaire avec un bord. Pour ce qui est de la préparation de la caissette, vous allez recouvrir son fond de :

  • Gravier ;

  • Gros sable ;

  • Billes d’argiles.

Ensuite, vous allez passer au remplissage de la caissette avec du terreau légèrement humidifié puis tassé. Vous allez ensuite répartir vos graines de tomates dans votre caissette de manière régulière puis les recouvrir encore une fois de terreau humidifié.

Dès que la présence des premières feuilles de la plante de tomate se voient, passiez au repiquage à l’aide du godet individuel.

Le semis de tomate en godet

Une manière plus rapide de semer des tomates et de le faire directement à l’aide de godet, qui de plus, vous permet de gagner en espace, même vous allez un peu perdre en quantité. Pour augmenter les chances de survie de votre semis de tomates, pensez à cultiver plusieurs graines dans chaque godet afin que les tomates se développent de la meilleure manière jusqu’à ce que vous passez à l’état du repiquage et de la plantation.

Pour ce qui est de la suite, vous allez remplir vos godets de terreau que vous pouvez mélanger avec une certaine quantité de compost pour aider les plants de tomates à croître. Pour un côté plus écologique et écoresponsable, vous pouvez choisir de faire votre semis de tomates dans des godets qui sont biodégradables.

En plus, vous pourrez directement les enterrer dans le sol et donc éviter les manipulations qui peuvent endommager les racines de la plante de tomate..

Le semis de tomate en bouteille :

Une autre façon de faire des semis de tomates est la bouteille en plastique car elle permet non seulement d’avoir des plants de tomates très résistantes mais aussi d’éviter l’étape du repiquage. De plus cette profondeur va faire en sorte que les racines vont pouvoir se déployer de la manière qui leur convient le plus.

Pour cette technique, rien de plus facile : il suffit de percer quelques trous dans le fond de la bouteille, de la remplir de terreau, de semer quelques graines que vous allez encore recouvrir de terreau puis de les laisser croître à leur propre rythme.

5 vues0 commentaire
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
  • TikTok
bottom of page